dimanche 27 novembre 2011

Acte 2 : REVOLUTIONS


La voix de Gaetano Brellis de l’IT (voix un peu métallique)
Règlement du concours : Les tweets ou gazouillis doivent être envoyés à l’adresse suivante, dièse concours mondial twitter, en abrégé, dièse cotwi.
Il faut donc ajouter au texte du tweet qui participe au concours, la mention #cotwi.

Le Numérotateur
Récit numéro 11bis

Le Récitant (appliqué)
video
Crime parfait. Tu anesthésies au chloroforme. Tu prends la plume, tu piques au cœur. C'est propre et net, sans bavure. Aucune trace. #cotwi (épelant l’adresse dièse, cé, o, té, double v, i.)

Je (très nerveuse et parlant précipitamment)
Cher Gaetano Brellis, alerte, conflit d’intérêt.
Si on ajoute #cotwi qui comprend six lettres, la contrainte des 140 caractères n’est plus respectée. L’adresse du concours compte dans le décompte des 140. Que faire ? Help ! Je dois couper le tweet, si je modifie, quel est le vrai, quel est le bon ?

La voix de Gaetano Brellis de l’IT (aussi lentement que possible)
Chère Lirina Bloom, il suffit de faire suivre le tweet, inachevé et raccourci de six lettres, remplacées par les six lettres de #cotwi, par le tweet présenté au concours qui lui sera exactement de 140 caractères.

Je (de plus en plus énervée)
OK, je publie un doublon de tweet .
OH ! j'ai fait l'inverse, d'abord l’original comportant 140 caractères pile, avec points et virgules, puis le tweet avec #cotwi .

La voix de Gaetano Brellis de l’IT (très doux)
Tout va bien, je comprendrai. Merci Lirina Bloom.

Le Numérotateur (tambourine sur la table avec ses crayons comme si, garde champêtre, il faisait une annonce sur la place d’un village)
Récit numéro 12

La journaliste (en direct de) (apparaît soudain dans la lumière circulaire d’un projecteur)
Libye : l’armée refuse de tirer, le Colonel importe des mercenaires. Certains sont tués par la foule, d’autres sont arrêtés pour être jugés.

Je (en colère, fait signe au Numérotateur de la boucler et d’écouter la journaliste, crie sa réplique puis sort).
Arrêtez, vous n’allez pas tout compter. C’est une vraie manie.

La journaliste (en direct de)(toujours sous les feux du projecteur)
Libye : Six, douze, vingt sept, quarante, quatre-vingt quatre, cent soixante treize, deux cent trente, six cent quarante , deux mille morts?

(entre le Chœur, précipitamment, il constitue un groupe compact à Cour)

Le Chœur
Mourir à plusieurs, par centaines, par milliers. Pouvons-nous penser cela comme une des 140 manières de mourir ? Nous, peut-être, mais eux ?

Je (revient avec un livre, toujours occupée de son projet d’écriture)
Je lis "Crimes exemplaires" de Max Aub pour constater qu'il a exclu les meurtres d'envergure qui nécessitent foules et organisation précise.

Je (presque chanté, comme une ritournelle)
Se documenter, mais pas faire de doublon. Pas recommencer ce qui s'est déjà fait. S'inspirer, pas copier. Ô voie étroite, fil rouge délicat.

Le Numérotateur
(Note sur son calepin récit numéro 13, et le dit bassa voce.)

La journaliste (en direct de)(le projecteur qui s’était éteint se rallume, mais l’intensité de la lumière est moins importante)
Chiraz, Iran : 20 février 2011. Un étudiant a été jeté d'un pont par des agents de sécurité. On sait maintenant son nom Hamed Nor-Mohammadi.

Le Chœur
Nos fictions sont-elles vouées à être dévorées par les réalités du siècle? Voilà qu'un petit jeu avec la mort mène au cœur des révolutions.

Le Numérotateur (profitant d’un moment de calme)
Récit numéro 14

Le Récitant

video
Rome brûle. Il est sur le toit de son palais et accompagne de sa lyre un chant de la chute de Troie. Les morts se comptent par milliers.

Je (essayant de se faire mousser sur la Toile et pour vaincre l’anxiété, se met dans l’idée d’organiser, elle-même un concours de gazouillis. De plus, maligne et pour en finir plus vite, elle voudrait que d’autres lui fournissent des récits de manières de mourir)

Spot publicitaire
Grand Concours pour soutenir votre attention : "Qui est ce mort ?". Ô lecteurs : repérez les "manières de mourir" littéraires ou mythiques.

Les Acteurs sont entrés manifestement en retard, ils poussent un plateau de bois monté sur roulettes et équipé d’un rideau de scène qu’ils installent à l’opposé de l’écran-prompteur. Ils se préparent à toute allure puis miment la scène de l’incendie et la jubilation de Néron.

Le Lecteur Critique (ricanant)
C’était Néron, pas le Colonel.

Spot publicitaire (pour le concours " Qui est ce mort " suite de l’annonce antérieure)
Règlement : la réponse doit parvenir par tweet adressé à @lirinabloom, donner date et heure d’émission du récit et non date de mort du mort.

Spot
1er prix : tweet perso en 140 caractères pile. 2ème prix : tweet perso en 140 caractères pile. 3ème prix : idem pile.. et ainsi va la suite.

(Je écrit à Gaetano Brellis, en le flattant un peu, c’est un jeu mais tout de même)

Je
A vous Grand Prêtre de Concours, Gaetano Brellis, besoin d'un conseiller et d'un huissier, j'ai posté tweets l'annonçant. Voulez-vous m'aider ?

Je à Gaetano Brellis
Je souhaite des conseils éclairés pour que mon concours ne reste pas lettre morte. Ce serait le comble dans mon cas particulier.

Je (sortant en catimini, chuchotant au Numérotateur qui comprend qu’il doit continuer en son absence, les récits suivants s’afficheront seuls et d’un bloc, en l’absence de l’Auteur)
Je vais à la librairie.

Le Numérotateur (reprenant)
Récit numéro 15
(Entre un homme vêtu d’un imperméable gris mal coupé et mal boutonné. C’est L’Historien : Nevada Quilt. Il s’est planté devant le petit théâtre ambulant et suit tous ses déplacements.)

Le Récitant
Trahi par ses proches, vaincu par ses ennemis, enfermé dans un bunker, ordonnant à sa compagne le cyanure, il finit par se tirer une balle.

L’Historien (doctement)
C’est une version possible.

Le Lecteur Critique (se croyant malin)
C’était Hitler, pas le Colonel, pas de confusion.

Les Acteurs miment la scène du bunker.
(Ils inventeront pour chaque récit un dispositif scénique différent, déplaçant le petit théâtre, jouant sur le plateau ou devant, l’abandonnant parfois pour jouer avec le chœur ou dans le public.)

Le Numérotateur (sûr de lui)
Récit numéro 16

Le Récitant
Il est dans sa baignoire. Elle a insisté pour le voir. Avec un couteau, elle frappe à la poitrine : la lame traverse le poumon puis le cœur.

Le Lecteur Critique (ricanant doucement)
Marat et Charlotte, si c’est aussi facile, vous aurez autant de gagnants que de participants ; (puis philosophant en pontifiant) Comme pour le jeu terriblement réel de nos vies et de nos morts. Remarquez, cela donne une certaine cohérence.

L’Historien
Voici le récit qu’en fit Lamartine.
" Debout, les yeux baissés, les mains pendantes auprès de la baignoire, elle attend que Marat l’interroge sur la situation de la Normandie. Elle répond brièvement, en donnant à ses réponses le sens et la couleur propres à flatter les dispositions présumées du journaliste. Il lui demande ensuite les noms des députés réfugiés à Caen. Elle les lui dicte. Il les note, puis, quand il a fini d’écrire ces noms : " C’est bien ! dit-il de l’accent d’un homme sûr de sa vengeance, avant huit jours ils iront tous à la guillotine ! "
À ces mots, comme si l’âme de Charlotte eût attendu un dernier forfait pour se résoudre à frapper le coup, elle tire de son sein le couteau et le plonge, avec une force surnaturelle , jusqu’au manche dans le cœur de Marat. "
(Puis s’adressant au Citateur en lui tendant un quart de feuille à carreaux de cahier d’écolier ) En complément, voulez-vous lire pour nous cette phrase d’Olympe de Gouges.

Le Citateur
Elle écrivait la même année : " Le sang, même celui des coupables, versé avec cruauté et profusion, souille éternellement les révolutions ".

Le Numérotateur (encore plus sûr si c’est possible)
Récit numéro 17

Le Récitant
Le père dit : "à ton retour, hisse une voile blanche si tu vis encore". Le fils oublie et du rocher d'où il attend, le père se jette à la mer.

Le Chœur (comme une évidence)
C’est Egée.


Une voile noire descend des cintres, les Acteurs approchent du chœur qui devient le navire. Tous miment son arrivée et la chute d’Egée qui, à jardin, s’était perché sur une échelle évoquant le rocher.


Je (revenant avec un livre de papier)
J'écris en lettres de lumière "140 manières de mourir en 140 caractères". Je découvre des précurseurs : Max Aub, Felix Fénéon et Vissac


Je  (racontant)
"Les nouvelles en trois lignes" de Felix Fénéon (1861-1944) en poche est épuisé. Oubli ou alors franc succès ? Twittérature avant la lettre.

Je (sincèrement émerveillée)
J'ai commandé et reçu le livre de Fénéon dans la collection Cent pages aux Belles Lettres, un bijou, de la dentelle, du précieux, un cadeau.


Je (tend le livre au Citateur qui met des gants blancs et le saisit précautionneusement)


Le Citateur. (maniant le livre de Fénéon avec respect et délicatesse, le parcourant, et choisissant avec soin trois " nouvelles en trois lignes ")


Le Numérotateur (religieusement)
Récits numéros 18, 19 et 20.


Le Citateur (respectueux et solennel, manifestement admiratif, lui aussi)
Félix Fénéon. "Il n'y a même plus de Dieu pour les ivrognes : Kersilie, de Saint Germain, qui avait pris la fenêtre pour la porte est mort."

"Madame Henriette Barety, qui, vingt ans, fut Falcon, s'est tiré une balle dans le ventre, à Toulouse. Son agonie dura quatre jours." Ibidem

"Un plongeur de Nancy, Vital Frérotte, revenu de Lourdes à jamais guéri de la tuberculose, est mort dimanche par erreur." Toujours Fénéon.


Les Acteurs et le Chœur ont écouté sans bouger, presque sans respirer.


Je (presque chanté, comme une ritournelle, encore)
Se documenter, mais pas faire de doublon. Pas recommencer ce qui s'est déjà fait. S'inspirer, pas copier. Ô voie étroite, fil rouge délicat.


Je (pleine d’admiration jalouse dit comme en confidence)
En vérité, je vous le dis, je rêve du livre et non pas de ces Lettres de Lumières qui s’évanouiront à la première coupure de courant.


Le Lecteur Critique (sceptique)
Franchement, il va vous être difficile de faire mieux que Fénéon. Aussi bien? peut-être! Vous pouvez toujours essayer.
" Je " se rassoit devant son clavier et tape son gazouillis dans la fenêtre calibrée à 140 signes espaces compris.


Le Numérotateur (toujours installé à la même place qu’au début, n’ayant pas bougé d’un iota)
Récit numéro 21


Les Acteurs sortent de leur sidération et miment le récit pendant que le Récitant le dit.


Le Récitant
On l'a retrouvée affalée sur son canapé, les pantoufles à proximité, ses chaussures de ville aux pieds. On ne sait pas comment c'est arrivé.


Le Numérotateur (à la même place qu’au début)
Récits numéro 22 et numéro 23 groupés.


Le Récitant
Elle fit sacrer son roi, fut capturée par les bourguignons, vendue aux anglais pour dix mille livres, donnée à Cauchon et brulée toute vive.


Le Lecteur Critique
Facile, j’ai deviné.


Le Récitant
Son compagnon d'armes, Gilles de Rais, condamné à la pendaison et au bûcher, obtient que son corps ne soit pas tout détruit par les flammes.


L’Historien (commençant une explication qui risquait d’être longue, tant le sujet est complexe, sera brutalement interrompu par un sujet d’actualité)
Les controverses à propos de Gilles de Rais sont nombreuses. En tant qu’historien, je souhaite souligner le paradoxe. Les aveux obtenus après les menaces d’excommunication et les étranges liens de Gilles de Rais avec Jeanne la ...


(La douche lumineuse s’allume soudain éclairant la journaliste en rouge orangé)
(Le Numérotateur reste bouche bée, en l’écoutant)
(Le Lecteur Critique fait tourner son fauteuil pivotant dans sa direction)


La journaliste (en direct de)
Révolution en Libye. 3 mars 2011 : informations peu précises, mais on suppose qu'à ce jour six mille morts sont morts de six mille manières.


(L’éclairage s’éteint dès qu’elle a finit son récit)
(Le Numérotateur se ressaisit et poursuit comme si de rien n’était, L’Historien a tenté de poursuivre, mais le Numérotateur ne l’a pas laissé dire)


Le Numérotateur
Récit numéro 24


Le Récitant
Le 1er septembre 1999, le bourreau d'Huntsville dans le Texas a exécuté à la seringue un jeune homme qui avait tué sa victime au hachoir.


Les Acteurs miment les deux mises à mort successives sur le théâtre en miniature, rectangle de bois muni d’un petit rideau de scène, que deux hommes et deux femmes  du Chœur ont fait rouler à Cour.


Le Numérotateur
Récit numéro 25


La journaliste (en direct de)(spot bleuté cette fois)
Regueb, février 2011, Mohamed Omeran Jabali, marié, un enfant, a été tué d'une balle dans le ventre dans le cortège funèbre de Raoul Kadous.


Je
Nous accepterons désormais que certains récits de mort rapportés par la Journaliste puissent compter, après notre assentiment au cas par cas.


Le Chœur
De loin, 6000 morts, de plus près 6000 manières de mourir. Le rapport d'Amnesty International le confirmera. Et chacun meurt aussi pour soi.


Le Numérotateur
Numéros 26 à 35

La journaliste (en direct de)(encore spot bleuté)
Dans la nuit du 1er mars 2011, dix prisonniers kurdes sont pendus à la prison d’Oroumieh, au Kurdistan iranien, pour des raisons inconnues.


Je (prète à renoncer)
Doute : cette contrainte de "140 caractères par manière de mourir" est-elle bien productive, et productive de quoi, hors mis la concision ?


Le Chœur (sortant un moment de sa réserve et prenant Je dans ses bras pour la consoler)
La contrainte contraint qui ? Contraint quoi ? Soudain la forme se modifie au fil de l’écrit, au fil des jours, au fil du temps qui court.


Je (pleurant à moitié mais digne)
J'avais imaginé rédiger, peu à peu, un à un, chaque récit d'une des 140 manières de mourir. Mais les tyrans aiment la mort à grande échelle.


Le Lecteur Critique (essayant lui aussi de l’aider, à sa manière, un peu trop enthousiaste)
Pas mal, très bien même, envoyez aussi ce dernier gazouillis pour le concours. Je parie cent contre un, tout y est : la mise en abyme de l’écriture, le côté dérisoire de la contrainte et l’actualité brûlante.


Je
Vous avez raison, la vie continue pour nous. Je l’envoie. (Elle tape sur le clavier en épelant à haute voix). Dièse cotwi et sans dièse cotwi. Voilà qui est fait.


Je observe un moment l’écran.


Je (soudain toute émoustillée et reprenant espoir, fait de grands signes au Numérotateur pour qu’il reprenne son comptage et subito)
Toute première contribution : Thorvald Jarkinic nous propose, via Fiestabook, un récit d'une manière de mourir à toute allure. Les 140 y sont.


Le Numérotateur
Récit numéro 36


Le Récitant
Il est au volant de sa Porsche 550 Spyder quand une Ford Sedan entre dans sa trajectoire. Il la percute de plein fouet et meurt sur le coup.


Les Acteurs miment la scène en parcourant au ralenti tout le plateau, afin que chacun imagine précisément le choc.


Le Numérotateur (redevenu plus discret)
Récit numéro 37


Le Récitant
Un jaloux tire dix balles de gros calibre sur son rival. Blessure mortelle à l'artère fémorale : il voulait atteindre ses parties génitales.


Les Acteurs sans transition avec la scène précédente miment le tir et la réaction de la victime.


Le Numérotateur
Récit numéro 38


Le Récitant
D'un pain de beurre en fond de gorge, un couple étouffe l'ex-mari. Le beurre fondant, les compères pensent le crime parfait. Ils déchantent.


Le Chœur
Mortel, sinistre, morbide, attristant, angoissant, consternant, déprimant, éprouvant, assommant, chagrin, très noir, éternellement reposant.


Spot publicitaire (en voix off)
Trouverez vous l'auteur? Désormais un récit d'une des 140 manières de mourir en 140 caractères signalé par des guillemets sera une citation.


Le Numérotateur  (appointant son crayon et l’humidifiant du bout de la langue)
Numéros 39 à 43 : ouvrez les guillemets.


Le Citateur
"Veuf. Il a l'air si abandonné. La femme et les cinq enfants du pauvre O'Connor empoisonnés par des moules d'ici. Les égouts. Un incapable."


Le Lecteur Critique (qui a manifestement regardé par dessus l’épaule du Citateur, dit péremptoire)
Ulysse de Joyce


Le Chœur (long sifflement admiratif)


Le Numérotateur  (sort de sa réserve et fait signe aux Acteurs qui arrivent avec le plateau roulant et ouvrent le rideau, il a vu le Lecteur tricher et tente d’interrompe le Chœur, il crie presque, ce qui n’est pas dans ses habitudes, cela lui donne une voix de fausset)
Récit numéro 44


Le Récitant
David Lynch (pas le cinéaste) mais le leader d'extrême droite " suprématiste blanc " a été abattu par balles dans la banlieue de Sacramento.


Je (allume le projecteur qui envoie en fond de scène une vidéo projetée sur écran géant)
Deuxième contribution, un récit de mort imaginaire et domestique. L’auteur en est Valida Breuvet.

Sur la vidéo, le hublot d’une machine à laver le linge qui tourne. On entend le bruit caractéristique amplifié. Puis le bruit s’atténue et on perçoit des cris d’enfants qui jouent et rient.

Le Numérotateur  (le silence se fait, mais on continue à voir le hublot de la machine en marche)
Récit numéro 45, 46, 47


Le Récitant
Il flanque ses trois mômes dans la machine à laver pour qu'ils se taisent enfin, soupire soulagé et recommence à écrire dans le silence.

Sortis de l'essorage à l'heure dite par le programmateur, les mômes crient encore. Il dilue la lessive dans leur chocolat.


L’écran mural s’éteint, mais "  Je " est restée assise à scruter l’écran de l’ordinateur.


Le Numérotateur (très préoccupé depuis un moment, signale deux problèmes sur ces deux derniers récits)
Lors de ces deux derniers récits du contributeur Valida Breuvet, les 140 caractères n’y sont pas. De plus,  je suis au regret de vous dire qu’il y a une confusion entre compter les récits, compter les manières de mourir et compter les morts. La contrainte va lâcher ou vous avez déjà lâché la contrainte. Sans compter que la plaisanterie est stupide, le Lecteur Critique confirmera.


Le Lecteur Critique en réalité se tait lâchement, attendant l’avis de " Je ".


Je
J’aime bien cette alliance de vidéo et de texte. Je garde. Tant pis pour vos comptes d’apothicaire.


Le Numérotateur
Récit numéro 48 : ouvrez les guillemets.


Le Citateur
"Marion lui porta un enfant mâle qui expira en le onzième jour de vie : nul homme de l'art ne le pût sauver, tant sévère est loi de nature."


Le Lecteur Critique (toujours aussi malin)
Encore Ulysse de Joyce. Ce livre contient tout. Qui le lit comprend la richesse du monde, combien dans un lieu tout est là, et comment dans chaque instant, toute une vie. Qui le lit ne s’ennuiera plus. Qui le lit apprend à voir la complexité du monde. Qui le lit, ne voudrait plus quitter ce monde. Mais qui le lit ? Moi, je le lis même au lit.


Je (annonce à tous)
Troisième contribution : Concours "Qui est le mort ?". Encore Thorvald Jarkinic, il nous propose, un récit d'une manière de mourir à toute allure et dans la célébrité.


Le Numérotateur
Récit numéro 49


Le Récitant
video
Rupture de la colonne de conduite. La monospace est projetée à 210 km/h dans un mur en béton. Son décès sera officiellement annoncé à 18h30.


Le Lecteur Critique
Oui, c’était en 1994, Ayrton Senna. Quel choc ! à Bologne, le grand prix de Saint Marin.


Les Acteurs ont joué l’accident en traversant à nouveau le plateau mais cette fois à toute allure.


Le Numérotateur
Récit numéro 51


Le Récitant
Défenseur de la démocratie, il est banni et se jette dans le feu de l'Etna. Il abandonne au bord un soulier de bronze, la preuve de sa mort.


L’Historien (désespéré)
Empédocle, là, vous passez du coq à l’âne. Je ne dis plus rien.


Je (terriblement agacée)
Comme s’il devait y avoir une logique dans la succession des morts.


Le Numérotateur  (acquiesce, sur d’être le seul à pouvoir introduire une forme de logique dans le déroulement de l’intrigue, sur de sa nécessité absolue ou de son inutilité parfaite, ce qui pourrait être la même chose finalement)
Récit numéro 52


Le Récitant
video
Phûlan Devî, vendue à onze ans, violée, promue chef de bande, meurtrière, emprisonnée, libérée, élue député, assassinée devant son domicile.


Je (sans crier gare)
Je propose une version corrigée de la noyée la plus célèbre de la littérature. Vous la reconnaitrez, j'espère. Donc, qui est cette morte ?


Le Numérotateur
Récit numéro 53


Le Récitant
Une bévue - et l'homme qu'elle aime tue son père. Père ainsi humilié, privé d'honneurs. Folle de douleur, elle se noie au milieu des fleurs.


Le Lecteur Critique
Tout le monde a deviné. " La blanche Ophélie flotte comme un grand lys. "


Le Numérotateur
Récit numéro 54


Le Récitant
Redondo Beach - Piégées par des vents violents, des millions de sardines meurent dans le port. On s'interroge sur les causes de l'hécatombe.


Le Chœur joue la scène avec les Acteurs. Ban de poissons, vent violent, lumière tournante du phare… tout y est.


Le Numérotateur (furieux qu’on ne tienne aucun compte de son avis)
Ce récit ne devrait pas être admis ici.


Je (conciliante)
Cette fois Berreteso, je l’admets, supprimez le. On reprend 54.


Le Numérotateur  (reprenant)
Récit numéro 54


Le Récitant
24 août 79 : éruption du Vésuve. Il est à Misène. Pline part avec ses galères, traverse la baie de Naples jusqu'à Stabies. Il voit et meurt.


Le Numérotateur
Récit numéro 55


Le Récitant
Elle apprend la trahison : son mari est l'amant d'une proche parente. Elle menace de le quitter. Raptus anxieux. Le mari la tue de surcroit.

L’Historien à Je
Me permettrez-vous un récit ?


Je acquièsce.


Le Numérotateur
Récit numéro 56


L’Historien
Vous savez que les circonstances de la mort du grand mathématicien Pythagore sont douteuses. Un témoignage cependant, de Diogène Laërce qui a consacré quatre épigrammes à Pythagore.
Voici la dernière :
" Hélas, pourquoi Pythagore a-t-il porté une telle vénération aux fèves ?

Pourquoi est-il mort au milieu de ses disciples ?

Il y avait un champ de fèves. Pour éviter de piétiner les fèves,

Il fut tué par les gens d’Agrigente à un carrefour. "


Les Acteurs ne parviennent pas à jouer la scène car une douche de lumière s’allume brutalement sur la journaliste.


La journaliste (en direct de)
Japon, ce 11 mars 2011. Séisme de 8,9 sur l'échelle de Richter suivi par un tsunami. 200 à 300 corps sont retrouvés sur une plage de Sendaï.


Le spot s’éteint. La journaliste disparaît dans l’ombre.

Silence.


Je (atterrée)
Difficile d'écrire des récits de morts ordinaires ou littéraires ou mythiques. Car, ce sont des temps où les morts se comptent par milliers.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire