dimanche 27 novembre 2011

Acte 1 : PRECURSEURS.



Je (Comme si sa vie en dépendait. Elle a pris une décision irrévocable, face public et droit dans les yeux)

Je vais écrire, de ce pas, 140 manières de mourir en 140 caractères à dater du 14 février 2011.

" Je " se dirige vers son clavier, et allume l’écran qui, projeté, devient visible des spectateurs.

Spot publicitaire 1 (voix off)
video
Avis à tous les lecteurs : le 14/02/2011, commencera sur twitter une série de 140 tweets racontant 140 manières de mourir en 140 caractères.

Un homme entre et s’installe sur un fauteuil pivotant face à l’écran, c’est le Lecteur Critique :  Stefan Pictocarù.

Spot publicitaire 2 (voix off)
video
Avis à tous les éditeurs : le 14/02/2011, commencera sur twitter une série de 140 tweets racontant 140 manières de mourir en 140 caractères.

Je (le présentant, alors qu’il entre, le Numérotateur, suivant de peu le Lecteur Critique)
Gael Berreteso, Numérotateur. Il tiendra le compte exact des récits de mort, vérifiera la conformité des textes à la contrainte " 140 " et m’arrêtera quand il sera temps.

Le Numérotateur, Gael Berreteso (s’installant avec son attirail artisanal et rétro, calepin, crayon de papier, petite table, il a un air de dernier des Mohicans, il hait la technologie, les autos même et se déplace en vélo, il n’a pas de portable et n’a pas consenti à se servir d’ordinateurs pour effectuer les calculs requis pour ses recherches mathématiques, il a été licencié et s’est fait embauché là pour un salaire de misère. Sa voix est monocorde mais précise et clair, la diction est parfaite, malgré le fait qu’il roule légèrement les r.)
video
Récit numéro 1

Le texte apparaît sur un écran lettre à lettre comme s’il s’agissait d’un prompteur. On s’aperçoit que " Je "  tape le texte en direct. L’écran est disposé de manière à ce que le Récitant le voie en même temps que le public.

Le Récitant (déjà là depuis longtemps et qui n’attend que ça, il s’adresse au public et regarde en coin le lecteur qu’il sait critique)
Vingt ans, il laisse une lettre disant : "Je vais aller me noyer". Ils ont retrouvé sa voiture rouge sur la rive près du pont Saint Nicolas.

Le Numérotateur
Récit numéro 2

Le Récitant
Tunisie, Tarek Mohamed El Bouazizi, vingt sept ans, s’immole par le feu à Sidi Bouzid. Sa mort  a déclenché la révolution du 14 janvier 2011.

Le Lecteur Critique (complétant et voulant montrer à tous qu’il est au fait de l’événement dont chacun parle en ce moment)
Les autorités le rançonnaient, voulaient prendre sa charrette de colporteur. Alors, il a dit : " Ici, le pauvre n’a pas le droit de vivre. "

Le Numérotateur
Récit numéro 3

Le Récitant
Il est tombé, ou alors, il aurait fait une fausse route. On l’a retrouvé allongé, là, sur le sol. Quatre vingt huit ans, un âge pour mourir.

Le Lecteur Critique (s’installant mieux dans sa fonction et faisant pivoter son fauteuil de gauche à droite et de droite à gauche doucement se balançant pour se donner un petit air détaché)
Dites moi un peu. Vous vous êtes inspiré de Max Aub ? (un temps) J'aime le concept : vite la suite !

Je (méditant)
Cela fera environ cinq mois de travail à raison de quatorze minutes par jour à dater du quatorze février deux mille onze.

Le Numérotateur
Récit numéro 4

Le Récitant
video
Ils se disputent une fois encore. Elle se réfugie dans leur chambre. Il n’en peut plus, il va prendre l’air. Elle se jette du sixième étage.

Le Lecteur Critique
Dites moi un peu. Je viens de voir un film : " les femmes du sixième étage. " C’était un peu plus….. disons…. drôle.

Je
Merci. Voilà bien les joies de l'intertextualité. Que faire? Remplacer le sixième étage par le septième, et le ciel en prime.

(Je  fait signe au Numérotateur de reprendre.)

Le Numérotateur (ajoute bis sur son calepin et souligne de deux traits de sa mine de plomb)
Récit numéro 4bis

Le Récitant
Ils se disputent une fois encore. Elle se réfugie dans leur chambre. Il n’en peut plus, il va prendre l’air. Elle se jette du septième ciel.

Le Lecteur Critique
Je vais vous le dire tout net, c’est de mauvais goût.

Je (conciliante)
Oui. Je garde le récit 4. Tant pis pour le titre du film.

Le Numérotateur
Récit numéro 5

Le Récitant
Six ans : depuis plusieurs mois, elle espérait un lapin nain. Sa mère le lui offre le jour de Noël, il meurt tout à trac le premier de l’an.

Le Lecteur Critique (entre ses dents)
Vous trichez, les morts d’animaux ne devraient pas être admises.

Je (fait celle qui n’entend rien ou n’a vraiment rien entendu)

Le Numérotateur
Récit numéro 6

Le Récitant
Ses frères se battent à mort. Son oncle décrète que l'un restera sans sépulture. Elle refuse le verdict et l'ensevelit. On l'emmure vivante.

Je (questionnant)
Tout le monde l’a reconnue ?

Le Lecteur Critique (fier de lui)
Oui.

Le Numérotateur
Récit numéro 7

Le Récitant
Il a quatorze ans. Il mange un hamburger avarié dans un fast food avec son père. Tous deux sont pris de malaise. L'enfant meurt à l’hôpital.

Je
J'ai consulté " Les nouvelles en 3 lignes " de Fénéon, et acheté le livre électronique de @personne alias Guillaume Vissac, il ne manque plus que Max Aub : hop ! la librairie.

Je (inquiète)
Comment continuer "140 manières de mourir en 140 caractères" quand Vissac a déjà diffusé "Accident de personne". Plagiat par anticipation ! Oui.

Le Numérotateur
Récit numéro 8

Le Récitant
video
Mon grand père ne supportait plus : lui dans un lit, nuit et jour. Son métier ? Chef de gare. Un matin, il jette sa montre à terre. Et coma.

Je (appliquée et consciencieuse)
Je lis "Accident de personne" de Guillaume Vissac - pseudonyme apersonne publié chez www.publie.net - coopérative d'édition numérique n°420.

" Je " fait signe au Citateur qui s’approche et "Je " lui tend un ebooker.

Le Numérotateur (du bout des lèvres et à regret)
Récit numéro 9

Le Citateur (citant Accident de Personne de Guillaume Vissac)
" quand ça tape on entend le choc, puis les bruits du corps qui se déchire! : 500m plus loin le train s’arrête, faut déclencher les procédures "

Le Citateur n’a pas de nom prononçable, seulement des guillemets entre lesquels s’est glissé un premier espace blanc. Sur son visage un masque de maquillage blanc, il est vêtu de blanc de pied en cap. Il restera discret et effacé de bout en bout.

Je (fait signe au Citateur de continuer)

Le Numérotateur (encore plus inaudible)
Récit numéro 10

Le Citateur (citant plus loin)
" Il avait l’air de maudire le monde, seul sous les semelles des autres ! : après, sans qu’on sache pourquoi, il s’est jeté du train (en marche) "

Je (soulagée)
Des suicides. Il s’en est tenu aux suicides. Alors, je continue.

Je
Se documenter, mais pas faire de doublon. Pas recommencer ce qui s'est déjà fait. S'inspirer, pas copier. Ô voie étroite, fil rouge délicat.
 (Je  fait signe au Numérotateur de continuer.)

Le Numérotateur (sa voix est redevenue claire et précise)
Récit numéro 11

Le Récitant
Tu anesthésies au chloroforme. Tu prends la plume, tu piques au cœur. C'est propre, c'est net, sans bavure. Aucune trace. Le crime parfait

Je (comme si elle faisait une annonce, elle imite la voix du spot publicitaire)
Gaetano Brellis  de l’Institut de Twittérature a lancé un concours de gazouillis. Clôture le 28 février 2011.

Je (péremptoire)
Je participe. J’envoie celui là : le crime parfait.
Qu’en pense le Lecteur Critique ?

Le Lecteur Critique  (presque enthousiaste)
Bonne idée, oui, bonne idée. De nos jours, la participation fait l’auteur. On se lance sur la Toile. Lancez vous.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire